Non classé

Sieste et sophrologie

Pendant l’été, vacances ou pas,le rythme ralentit .Alors, pourquoi ne pas prendre le temps de faire une sieste ? car cette pause est remplie de bénéfices pour notre organisme.

Si notre société  la perçoit de mieux en mieux ,elle est encore loin de s’installer dans notre quotidien.Pourtant, elle fait partie de notre rythme biologique .Entre 14 h et 15 h,un besoin de s’arrêter se fait sentir.La sophrologie apporte une aide précieuse pour apprendre à faire la sieste et à choisir sa sieste (voir article dans la revue de sophrologie).

Voici quelques conseils de départ pour vous arrêter quelques minutes et vous reprendre :

Installez-vous confortablement dans un endroit calme ; soufflez et observez l’environnement dans lequel vous êtes, puis  à nouveau en soufflant ,vous fermez les yeux et prenez conscience de vous même.Vous observez là ou se situe votre respiration . Sur chaque inspiration et expiration, vous parcourez mentalement votre corps de la tête jusqu’aux pieds en passant par votre cou, vos épaules, vos bras, votre cage thoracique, votre dos, votre ventre, votre bassin, vos muscles fessiers, vos jambes et ce jusqu’au bout de vos orteils. Puis vous soufflez et observez votre corps dans sa globalité. Pour repartir vers une activité plus dense, vous inspirez, expirez 2-3 fois de suite et vous verrez que votre corps se dynamise…. Vous avez fait votre pause, bonne fin de journée.

Ci-joint : La couverture du magazine de sophrologie sur la sieste ( n°8 Jt-Août-Sept)

Page couverture n°8  sophro-sieste

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *